Top

Construire sa maison passive dans les Pyrénées Orientales

Le climat des Pyrénées-Orientales est l’un des plus cléments de France. C’est donc un atout majeur si vous choisissez d’y faire construire une habitation passive.

Qu’est-ce qu’une maison passive (BEPOS) ?

Ce type de construction individuelle est conçu pour optimiser les apports en chaleur et empêcher toute déperdition. Le concept de la maison passive est que la chaleur dégagée à l’intérieur par ses habitants, les appareils électriques et celle apportée par l’ensoleillement extérieur suffisent à répondre aux besoins de chauffage.
Une habitation bien conçue, bien isolée et bien située n’a pas besoin de compenser les pertes de chaleurs et vous fait faire des économies.

Comment garder la chaleur et la fraîcheur ?

En évitant les ponts thermiques par une parfaite isolation du toit, des murs et du sol. Il faut aussi penser au choix de vos fenêtres et de votre porte. Par exemple, le recours au triple vitrage est conseillé pour vos fenêtres et portes fenêtres.
Tout comme l’isolation, l’étanchéité et la ventilation sont des critères essentiels. La ventilation d’une habitation passive est le seul passage « obligé » de l’air. Il est filtré grâce à une ventilation mécanique double flux avec échangeur de chaleur. Vous bénéficiez ainsi d’une excellente Qualité de l’Air Intérieur (QAI) et sans aucune perdition.


Par comparaison à une construction neuve respectant les normes thermiques actuelles de la RT 2012, une construction passive économise beaucoup plus d’énergie.

Quels sont les contraintes techniques de construction ?

C’est le climat et les habitudes régionales qui sont déterminant dans le choix du style architecturale de votre future construction passive. Le microclimat des Pyrénées Orientales est chaud et sec en été, doux en hiver et ensoleillé toute l’année. Entre mer méditerranée et montagne des Pyrénées, c’est l’idéal pour construire votre future maison passive.

De la construction béton ou de bois, en passant par la construction métallique ou de paille, vous êtes libre de choisir une fabrication artisanale ou plus industrielle. On retrouve toutefois des caractéristiques communes dans toutes les constructions passives. Une isolation très renforcée, une ventilation à double flux, et dans les régions chaudes, un “puits provençal” plus communément appelé “puits canadien”.

 

Quel est son coût ?

En terme d’investissement initial, la construction d’une maison passive est plus cher qu’une construction plus traditionnelle.
Il vous faut prendre en compte l’étude thermique, la quantité et la qualité de l’isolant et des autres matériaux choisis comme l’utilisation de menuiseries spécifiques par exemple.
N’ayant plus besoin de chauffer votre intérieur, vous amortissez votre investissement grâce aux économies faites sur les dépenses énergétiques de votre habitation.

A ce jour les performances énergétiques de l’habitat passif dépassent celles du Bâtiment Basse Consommation (BBC), et le Grenelle de l’Environnement a pour objectif la progression de la performance thermique pour la RT 2020. Sans oublier que l’Office Parlementaire des Choix Techniques et Scientifique du Parlement a officialisé son intérêt à la généralisation de ce mode de construction individuelle.

N’attendez plus et faites une estimation gratuite et immédiate de votre projet de construction.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.