Top

6 nouveaux matériaux, innovants et méconnus sur le marché de la construction

Les carrelages écologiques

Nouveaux Matériaux Innovants

Actuellement près de 30 % des carrelages présents sur le marché sont écologiques. Moins gourmands en énergie pour toutes les phases nécessaires à leur production, ces nouveaux matériaux ont pourtant le vent en poupe. Découvrez les caractéristiques des quatre principaux carrelages écologiques pour votre future habitation, aux émissions polluantes limitées et qui font du bien à l’environnement et à votre santé !

  1. les carrelages recyclés, composés de surplus et de restes d’autres carrelages, ils sont 100% recyclables.
  2. les carrelages alternatifs, composés de 80 % de matière minérale et 20 % de composite, ils sont 100% recyclables. Faciles à mettre en oeuvre, ils vous offrent une très bonne isolation thermique et phonique.
  3. les carrelages composites, très légers et 100 % recyclables. Ils se constituent de carbonate de calcium et de résine, certain ont un envers auto-adhésif, ce qui vous évite une pose avec colle.
  4. les carrelages en verre recyclé, à 97% recyclés, seuls les liants qui les composent ne sont pas verts.

De plus en plus répandus sur le marché, vous pouvez aussi vous orienter vers des mortiers colle écologiques et naturels.

Des briques en cellulose

Nous sommes tous de plus en plus sensibles aux notions de gaspillage de nos déchets au quotidien. Une start-up Américaine a eu l’idée de développer un matériau innovant, la brique de cellulose “BetR-Block” afin de recycler l’excès de papier dû à nos emballages et prospectus.

Ces briques possèdent d’excellentes capacités d’isolation thermique et acoustique. Conçue à partir d’un mélange de ciment et de cellulose provenant de papier et de carton recyclés, elles résistent très bien aux moisissures et au feu.

Après la maison en carton Wikkelhouse, voici la véritable Casa de Papel…

Le béton GraphCrete : un béton vert et révolutionnaire

Baptisé GraphCrete et mis au point par des experts aux Royaume-uni, ce nouveau matériau révolutionne le monde de la construction. Il possède des propriétés uniques, deux fois plus fort et quatre fois plus résistant à l’eau que les bétons existants sur le marché.

La Commission européenne qui finance le projet “The Graphene Flagship” le désigne comme « l’un des matériaux les plus intéressants et polyvalents » au monde. De plus sa production permet de réduire de 50% la quantité de matériaux nécessaire à sa production. Matériau révolutionnaire de par sa composition mêlant nanoscience et chimie, il est plus écologique et permet de diminuer les émissions de carbone, donc réduit les émissions de gaz à effet de serre.

La filière du béton nouvelle génération est en pleine effervescence, elle développe des solutions qui répondent aux enjeux industriels.

De l’herbe de prairie ultra isolante

Suivant la tendance au biosourcé dans la construction (des habitations en bois, béton de chanvre, ouate de cellulose, algues ou champignons), l’entreprise Gramitherm en Suisse a développé des panneaux isolants à base de fibres végétales d’herbe de prairie.

C’est dix dernières années de nombreuses constructions individuelles ont été isolées avec de l’herbe de prairie et les retours d’expériences sont déjà concluant.
L’herbe est une ressource naturelle et annuelle, qui est disponible en vastes quantités. Après un défibrage et un traitement anti-feu, elle est compacté puis thermoformé afin obtenir des panneaux à épaisseur souhaité pour des cloisons intérieures ou pour faire l’isolation de vos combles.

Cette matière première a déjà été exploité pour servir de combustible après méthanisation dans sa version liquide. Elle est aussi largement utilisée en complément de protéines pour l’alimentation animale. Grâce à ce nouveau procédé, l’herbe de prairie par sa version solide en fibre est de plus en plus valorisée et ouvre un nouveau marché pour les isolants biosourcés

 

Un béton translucide

Béton Nouvelle Génération

C’est l’architecte Hongrois, Aron Losonczi, qui a mis au point un béton qui à la capacité de devenir translucide en 2001, le “LitraCon”.

Produit de Luxe, ce nouveau matériau garde à la fois la robustesse et la durabilité du béton. Il laisse pourtant passer la lumière et permet de magnifiques effets de lumières grâce à des fibres optiques parfaitement insérées à l’intérieur même du béton.

Il existe désormais des panneaux préfabriqués intégrant des résines polymères dans leur fabrication. Ces panneaux peuvent servir à la réalisation de parois décoratives en intérieur ou en extérieur qui sont recyclables mais leur coût restent toutefois très élevé.

Un plâtre antichoc, antibruit et antipollution

Le « Placo Impact » élaboré par Placoplatre, est une innovation peut connue et pourtant présente sur le marché depuis quelques années déjà.

Ce “nouveau matériau” relève trois défis : augmenter la résistance aux chocs, la performance acoustique et améliorer la qualité de l’air intérieur.

Renforcé par l’ajout de fibres de bois dans le plâtre, ce placo est quatre fois plus résistant aux impactes qu’une plaque basique ou qu’un parpaing creux. Il réduit de près de 50% les bruits. Ces performances acoustiques sont dû à l’utilisation de 300 grammes de copeaux de bois au mètre carré.
En plus du plâtre (gypse), des copeaux et des fibres de bois, ce super isolant possède la faculté d’assainir l’air grâce à un additif. Ainsi il capte jusqu’à 80% des composants organiques volatiles (COV) présents dans l’air.

Ce plâtre révolutionnaire est très intéressant pour les bâtiments neufs scolaire s’inscrivant dans une démarche HQE (Bâtiment Durable).

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.